Mort du Commandant

Sous-forum contenant les archives de l'ancien "Farden". Contient tous les sujet de l'ancienne version de Farden

Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 19/06/14 18:32

Le commandant est mort pour nous, mais il va tout de même falloir quitter le château. Il faut qu'on se magne j'enverrai le reste de mes hommes à Pycalmar, en avant-garde. Ils nous attendront dans les montagnes.

*Ok, maintenant on est dans la merde, tout ceux de mon groupe, rendez-vous à Pycalmar, faites attention à ne pas vous faire remarquer, par qui que ce soit. Vous m'attendrez à l'abris des montagnes à la frontière. Je vous y rejoindrais.*

-Lorindol, viens avec moi, on va pas au même endroit.
/ Où vas-tu?/
-Daria, une nouvelle recrue doit nous rejoindre aujourd'hui, il n'y a pas de raison qu'elle vienne jusqu'au château puisque le commandant est mort et que nous n'y seront plus, on va remonter la route et on la prendra avec nous.
/Et comment tu compte faire ça, on va se taper la route entièrement dans le sens opposé?/
-À dos de dragon imbécile, sinon comment veux-tu que je l'embarque avec nous, on doit être à Pycalmar après comment veux-tu qu'on fasse le trajet à pied en aussi peu de temps?
/ Mouais, ça se tient/
-Aller on se magne on a pas que ça à faire.

Appelant Ancalagon, je monte en selle et m'envole, remontant la route jusqu'à apercevoir Daria. Lorindol dormant dans mon épaulière comme si rien ne pressait et que nous étions en train de prendre l'air.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 19/06/14 18:49

Je revenais de ma dernière mission pour accomplir ma formation lorsque j'aperçut au loin des personnes s'éloigner en courant hors du château. Dans le doute, je décidai d’accélérer au point de courir. Arrêtée à quelques mètres du bâtiment en question, je le vis exploser en éclats.

A ce moment là, une foule de sentiment m'envahirent.
**que c'était-il passé? Pourquoi fallait-il que cet endroit soit détruit? Et ma formation alors?**

**Et si... Et si Eähndil était encore à l’intérieur? sa ne ce peu pas, en même temps je ne l'ai pas vu sortir du château avec tout les autres.**

[i]Des larmes envahirent mes yeux,** pas lui il ne peut pas mourir...** Au bout de quelques secondes, je me sentit bête d'avoir douté de lui. Il était là devant moi entrain de m'attendre au bord du chemin. Il m'expliqua ce qui c'était passé, la mort du commandant etc...

Personnellement je m'en fichais un peu, ce commandant je ne lui avais jamais vraiment parlé, je ne suis même pas sure de me souvenir de a quoi il ressemble. Pour moi la seul personne qui compte, c'es Eähndil.

Il m'invita à monter sur le dos de son dragon pour partir je ne sais pas trop où.

Une fois dessus, je ne pus retenir des légers sanglots, je ne voulais pas que mon supérieur le remarque mais c'était plus fort que moi, tant d'émotions, peur, soulagement, stresse etc... C'était plus fort que moi. Au bout de quelques minutes je fondit en larmes, pour la première fois depuis bien longtemps. (je crois que même Eähndil fut surpris de me voir pleurer).
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 19/06/14 20:02

**Les événement ont pris une tournure assez particulière, et Daria qui nous rejoins dans ce merdier fabuleux, Elle ne doit pas tout comprendre à ce qui lui arrive.**

Survolant les terres, je remonte vers le nord pour rejoindre mon groupe. Arrivé à la frontière j'aperçois que les fratzes sont en pleines ébullition. L'explosion du château à du se voir de loin et ils se mettent en marche. Arrivé au camp je repartirais pour les calmer un peu. Je sentis alors un léger tremblement dans mon dos. Daria sanglotait. J'avais raison, elle est entrain de craquer. Ce qui est normal, elle rentre de mission pourvoir le château éparpillé en petits morceaux, le commandant mort et la débandade dans nos rang. Et bah on va la réconforter un peu, à ma manière.

Changeant de direction, je mis le cap à l'est. Je ne vais pas laisser les fratzes agirent tranquillement et venir nous envahir. Attaquons les en premier. Choisissant un camp à l'est du pays, assez éloigné du camp et assez gros, je fondis dessus. Ancalagon Rabattis ses ailes sur ses flancs et plongea sur le camp, arrosant le sol de ses flammes. Les fratzes surpris, mirent du temps avant de réagir. Mais j'avais déjà cerclé de feu leurs tentes. Embrassant l'enceinte en bois de leur campement afin de les empêcher de fuir. Je redresse alors mon dragon qui s'envola dans les airs, esquivant les volées de flèches et jouant entre les boules de feu que les magiciens envoyaient en l'air. Arrivée à une certaine hauteur, après nombre de boucles et acrobaties, je sentais Daria se cramponner à mon dos. Bien, elle a oublié ses doutes, elle ne pense qu'a éviter de vomir, il est temps d'y aller.


-Excuse moi Daria mais il va falloir me lâcher, je vais descendre maintenant. Je te laisse les rennes et ne t'inquiètes pas, Ancalagon se tiendra correctement.

Je stoppai ici mon ascension et ordonna à mon dragon de fondre sur le camp et de remonter à ras le sol. S'exécutant, nous prîmes rapidement de la vitesse et le vent fouettait mon visage et ma barbe. Je sorti alors mon arme et sauta dans le vide. Ancalagon lâcha une gerbe de flamme et remonta dans les cieux. emportant un ou deux archer dans ses griffes avant de les relâcher dans le vide. J'atterri au milieu du campement, les jambes transformée en roc, laissant un large trou dans le sol. Enrobé d'arc électriques, mes yeux étincelèrent et mon épée s'embrasa. Je bondi alors sur mes ennemis, taillant leurs corps frêles au gré de mes mouvement. En moins de cinq minutes, le camp fut presque entièrement décimé, et les malheureux qui tentaient de s'échapper du cercle de flammes finissaient dévoré par mon dragon ou étaient carbonisé avant de traverser complètement les murs embrasés. Arriva alors un nouveau groupe de fratzes, ceux-ci ne semblais pas incommodés par les flammes. L'un d'entre eux me pointa avec son index gauche et libéra une impulsion électrique. Surpris je parai l'attaque avec ma lame. L'impact me fit reculer de plusieurs mètres. Ceux-ci semblent forts, rien à voir avec ces misérables soldats languissant qui attendent de se faire découper dans un campement crasseux. Ceux-ci ont de la puissance, très intéressant. Ils étaient cinq, pas de quoi se faire du soucis, néanmoins un peu de sport ne me ferait pas de mal. Je chargeai alors mes ennemis, un sourire malsain déchirant mon visage. Je bondi sur le premier, celui qui m'avait attaqué, et commença par l'assommer d'un éclair. Laissant libre cour à ma cruauté, je lui tranche d'abord le bras. La douleur le ramenant à lui, il tente de me porter un coup avec son autre bras, j'esquive et lui coupe une jambe. Allongé sur le sol j'enfonce ma lame dans son torse et regarde les quatre autres. Deux d'entre eux m'avaient contourné et m'attaquaient de chaque côté. Ils bondirent sur moi, négligeant leur défense, me laissant plein d'ouverture. Deux pieux de terre s'élevèrent et les transpercèrent de part en part. UN troisième m'attaqua à l'épée, quelques passes furent échangées avant qu'il ne laisse ses poignets à découvert, poignets que je tranchai sans hésiter avant de lui enfoncer ma lame dans la gorge. Une flèche fusa vers ma tête. Usant du corps pendant à ma lame comme bouclier, elle vint se ficher dans son dos, suivie de deux autres qui se plantèrent dans la nuque et la tête. Le dernier fratze, une femme, décocha rapidement deux autres flèches, enflammées cette fois, je bondi en l'air esquivant le tir. Elle décocha rapidement trois autres flèche en l'air, deux me manquèrent, la dernière ricochant sur ma lame. Usant de la lévitation, je fondi sur elle et m'écrasa, la lame en avant sur son torse. Elle esquiva rapidement la lame qui alla se planter dans le sol et bondi en arrière, l'empoignant pas magie au coup, je l'élevai dans les airs, broyant sa nuque jusqu'à entendre un craquement sonore. Le corps s'effondra alors sur le sol, sans vie. J'appelai alors mon dragon pour qu'il me reprenne et, la bataille finie, nous conduisit au camp. Cet assaut devrait les occuper loin de nous pendant un moment, mais nos ennemis gagnent en puissance, ce qui est inquiétant. Me tournant vers Daria, je la regardai.

- Alors, ça va mieux? Tu as pu voir ta première bataille, excitant non? Bon, il te faudra un peu de temps pour t'habituer, mais je t'apprendrai à te battre efficacement.
/Tu l'as traumatisée là./
** Mais non, elle va s'y faire, je lui fait confiance pour ça.**
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 19/06/14 20:12

Eähndil venait d'engager un combat avec quelques fratzes, il était tellement cool. Il décima ces ennemis en moin de deux, et moi je restait planté sur son dragon entrain de baver d'admiration.

Sur le dragon il se retourna ver moi pour me parler, il avait fais tout ça pour me consoler, tellement admirable...


-tu...tu était supère Eähndil...

**je suis tellement stupide, pourquoi j'arrive pas à lui parler normalement, quoique,... j'arrive à parler normalement avec personne, je suis tellement stupide!**
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 19/06/14 23:11

Arrivé au camps je descend de mon dragon et aide Daria à en faire de même. Tout le monde n'est pas encore venu, les retardataires vont manger bon à leur arrivée. Ceci dit, cela me laisse le temps de m'occuper de ces fratzes à la frontière, il ne faut pas les laisser s'avancer et 4a fera un joli baptême pour Daria. Je me dirige donc vers la tente de commandement en demandant à Daria de me suivre. En passant je distribue les ordres à la sentinelle.

- Garde, va voir le crieur et donne lui ce message, tout les homes doivent êtres arrivé avant la tombée de la nuit, le retard sera sanctionné. Achevez de monter les tentes, ce camp sera notre basse pour un petit moment
-Oui chef!
- Daria, viens avec moi. Ici c'est ma tente, comme tu n'en as pas d'attribuée tu vas dormir dans mes quartiers je ferai installer une seconde couche pour toi. Pose tout ce qui ne te sers pas et prends tes armes, on vas se faire un petit raid rien que nous deux sur les lignes ennemies, ça passera le temps jusqu'au souper et ça me permettra de voir ce que tu vaut au combat. Aller! En piste!
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 19/06/14 23:38

Eähndile me proposa de l'accompagner pour nous battre contre les fratzes au bord de la frontière.
**Je vais dormir dans sa tente, il va peut-être dormir avec moi**

je l'accompagnais donc sur le champs de bataille.

Sur les lieux, nous commençâmes directe le combat, bien que pendant les premières minutes je restai en arrière pour observer mon supérieur décimer magnifiquement ses ennemis. Lorsque tout à coup, pendant qu'il tuais un fratze, un des adversaires ce plaça derrière lui pour lui lancer un sort.


-EAHNDIL, ATTENTION!

Au moment où je prononçais ces mots, l'opposant ce retourna ver moi et lança sa malédiction sur ma personne par erreur, à son visage je pouvais deviner qu'il l'avait raté, mais aussitôt son incantation terminée, mes deux poignets laissèrent paraître deux grandes entailles qui ne cessaient de saigner.

**Une arme, il me faut un arme!**


je me concentrais le plus possible pour trouver de quoi me défendre. Le belligérant entama une attaque avec une arme magique et, sans que je ne sache comment, une hache rouge vif apparut dans mes mains. Aussitôt je parai l'agression et renvoya un coup qui fit voler la tête de mon rival.

Je disposais d'un peu de temps pour observer l'objet que j'avais en ma possession. Le manche était court mais suffisant, la lame, a contraire, était gigantesque, le bout changeais de couleur passant du rouge au orange.


-E...Eähndil, il..il se passe quelque chose de bizarre...

Malheureusement, il était trop occupé à massacrer ses jouets. Ce fut seulement après qu'on aient tuer à nous deux la totalité de l'armée Fratze que je pu lui parler de ce qui m'était arrivé.

-Il c'est passé un truc ... bizarre sur le champs de bataille, un des Fratze m'a lancé un sort et depuis mes poignets n’arrentent pas de saigner et y a eu cette hache aussi, je ... je comprend plus rien...
Pièces jointes
Apparence_de_hache_de_la_Fusion.jpg
la hache en question
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 19/06/14 23:52

-Ce me semble assez spécial en effet, en tout cas ce fut très courageux de ta part de vouloir m'aider, qui qu'un peu maladroit et casse-cou mais tu prendras l'habitude, on a tous commencé comme ça. Viens que je bandes tes poignets, tu t'es bien battue et je pense que ça devrait les occuper un petit moment. Il ne vont pas venir ici avant un moment alors profitons d'examiner cette hache..

Après avoir nettoyer un peu le sol d'une petite clairière, je fis un feu pour nous réchauffer et pansa ses poignets. Je m'installai a côté d'elle et examina cette étrange hache.

- En tout cas c'est une arme tout à faire remarquable, avec des propriétés magiques indéniables, normal tu me diras puisque tu l'a eue magiquement. Mais c'est apparemment une malédiction si j'ai tout bien compris, peut-être le fratzes voulait que tu te retrouves avec la blessure uniquement et non l'arme en quiestion ou la voulait-il pour lui, mais tu me dis l'avoir vu me viser en premier lieux, avoir conjurer cette arme pour m'attaquer et aussi envisageable. Seulement, le fratze est mort et l'arme demeure, tu dois y être liée par quelques façon que ce soit. Peux-tu la révoquer?
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 00:03

-Je ne sais pas, je ne sais pas d'ou elle vient ,... mais je vais essayer.
Je me concentrais au maximum, je ressentit un affreux mal de tête puis la hache se liquéfia, elle devint du... DU SANG! La hache provenait de mon sang,les bandages ce déchirèrent et le résidu de larme rentra dans mes poignets. Bizarrement, malgré le fait que cela faisait bientôt plus d'une demie heure que je m'étais blessée, le liquide rougeâtre continuait à couler.

-Eähndil,... c'est... c'est quoi ça, qu'est-ce qui m'arrive?

**J'ai peur, affreusement peur. Vais-je mourir comme ça?**

C'est à ce moment là que je remarquai que je ne me sentais pas en manque hémoglobine, j'en perdais beaucoup mais c'était comme si mon corps s'y était accommodé et produisait deux fois plus de matière rouge.
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 20/06/14 00:13

-Ok, c'est assez curieux comme réaction ça, la hache s'est transformée en sang, sang qui est entré dans tes poignets en défaisant les bandes, on peut supposer que la hache t'appartiens maintenant. Enfin on a plus cet objet encombrant dans les pattes, viens je vais refaire tes pansements en les serrant un peu plus sur ce coup là, et je vais mettre des herbes pour aider la cicatrisation et compresser la plaie, ça risque de faire un peu mal alors essaie de penser à autre chose, mors un bâton ou regarde les étoiles.

après avoir bander à nouveau ses plaies, j'appelai Ancalagon pour qu'il revienne nous chercher, celui-ci appréciait vraiment son second passager, c'est la première fois qu'il ne se plaint pas pour emmener quelqu'un d'autre. L'air est frai et revigorant et le ciel de la nuit maintenant tombée et calme et paisible. Cela me donne envie de profiter de toute cette place pour voleter un peu avant de rentrer.

-Que penses-tu d'un peu de vole nocturne? Je suis sûr que tu apprécierais les acrobaties d'Ancalagon.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 00:22

Eähndil posa des herbes médicinales sur mes poignets, mais malgré la douleur, le sang ne cessait de s'échapper des deux ouvertures. Abandonnant l'idée de stopper hémorragie pour le moment, il me proposa un tour sur son dragon. J'acceptais sans hésiter, en plus je trouve le dragon très sympathique.

Il effectua plusieurs acrobaties dans les aires puis nous restâmes à voler tranquillement, éclairés par la lune.


-Eähndil? ... J'avais toujours voulu te poser cette question, mais comment tu m'as trouvé, ... enfin je veut dire comment tu savais qu'il y avais une mine derrière ce rochers et est-ce que tu savais que j'étais à l’intérieur? Parce que je sais que ma mère c'était suicidée peut avant que je soit enfermée t mon père me détestait, donc cela m’étonnerai que ce soit lui qui t'ai donné l'information...?
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 20/06/14 00:42

-Absolument pas, en fait je suis venu parce que je cherchais un endroit pour dormir, tu sais que j'ai été exilé de ma cité. Seul à errer dans la montagne je vivais en nomade et cette mine se situais sur ma route habituelle. Mais les gens ne m'aimaient pas et même si certain acceptaient de me donner de la nourriture, je préférais passer de nuit. Ainsi je connaissais la région et lorsque j'ai appris le suicide de ta mère j'ai été intrigué, je suis alors revenu, de jour cette fois, pour demander des informations. C'est un homme qui a bien voulu me répondre, ce devait être ton père, mais il avait sombré dans la folie et je n'ai rien pu tirer de lui hormis qu'il avait caché et enterré dans sa mine à la fois son trésor et sa malédiction, après ça il est parti et nul ne l'a revu. Mais j'étais curieux, j'ai donc rassemblé d'autres marchands et nomades et on a commencé de dégager la mine, personne ne s'y opposa parce qu'aucun n'osait l'approcher, de peur qu'elle soit maudite. Tous pensaient que nous finirons mort et englouti dans les profondeurs de la montagnes, ce qui ne fut pas totalement faux, tes pièges se sont chargé d'une partie du travail. C'est pendant les excavations que mes pas me menèrent à Farden. Et quand je t'ai finalement dégagée de ce trou, et que j'ai vu comment je fut accueilli par les habitants de ces régions quand ils m'ont vu te portant, je me suis dis que la meilleur chose à faire était de t'amener là-bas. Après, à force de quêtes et guerre on ne s'est pas revu, mais maintenant tu es dans mon équipe et je pense que c'est une bonne chose.

Sautant de mon dragon, je me laissai tomber avant de remonter par mes propres pouvoirs de lévitation, accompagnant Daria qui était toujours assise sur la selle d'Ancalagon.

-Tu vois, à force de combat et épreuve, on fini par développer ses capacité, avant je ne savais me battre qu'à l'épée, maintenant j'ai une vorpale, je peux utiliser les éléments et la lévitation et déchaîner un élément tout à fait inédit que sont les ténèbres et maîtriser tout cela demande du temps. On verra comment tu t'en sortiras avec ta hache. D'ailleurs, il serait peut-être temps de rentrer, pour voir si les larves qui me servent de subordonné sont arrivé!

Remontant sur mon dragon, nous repartîmes vers le camp, bien que celui-ci voulait continuer de jouer je le somma de prendre la direction du camp. Il aura tout le temps de jouer après. Arrivant enfin, nous nous posâmes et nous rendîmes dans la tente. Un autre lit avait été posé, un peu plus bas, juste à côté du mien. Je veux bien que mes gardes ne soient pas des flèches, mais même s'ils pensaient que cela nous plairait, ils se sont tout de même fait chier à déplacer la table de chêne massif pour pouvoir amener la couche. Enfin, moi ça ne me dérange pas, on verra la réaction de Daria et si jamais ils se retaperont le boulot une deuxième fois.

- Bon, Lorindol va refaire tes pansements, il est plus doué que moi. Après tu as quartier libre, je vais rester dans les environs alors si tu as besoin de quelque chose dis-moi.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 00:54

Nous arrivâmes au camps pour contempler nos couches. Les subordonnée de Eähndil avaient placé ma couche à quelques centimètres de leur général. Aussitôt, je rougis, c'est à peine si l'on pouvais voir de la fumée sortir de mes oreilles.

**Je sais que j'admire énormément Eähndil, mais je ne suis pas digne de dormir si près de lui... mais en même temps ces soldats on tout déplacé juste pour ça, et je ne vais pas me priver de profiter de voir Eähndil dormir...**

Sur cette pensée, je devint encore plus cramoisie.

peut de temps après, on me donna cartiers libres, je me trouva un petit coin tranquille ver l'arrière du camps défit mes bandages (désolé Lorindol) puis m'entraîna à essayer de sortir la hache.

Je me concentrai pour la rendre plus légère et pratique que la dernière fois. Au bout de environ cinq minutes, je ressortis une arme. mais ce n'était pas une hache, c'était un katana. Je le fit rentrer et essaya d'autres armes, arc, arbalète, espadon etc... Plus je sortais d'objets, puis je sentais mes forces me quitter, mais aveuglée par l'envie de découverte, je ne vit pas que ma tête tournait, et je m'arrêtai seulement au moment ou des petits points noirs apparurent en mes yeux. Je me sentit basculer puis plus rien.
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 20/06/14 01:13

Ouah, j'ai bossé un peu trop tard sur mes plans, je crève de sommeil. Lorindol dormant comme un sac depuis longtemps, tout est calme dans la tente. Voilà un moment que je n'ai plus vu Daria, elle s'est peut-être perdue dans le camp, ça serait complètement stupide mais ça peut être possible. Appelant le garde, je lui demande s'il en sait quelque chose. Il l'a vue sortir mais rien de plus, comme moi quoi. Et aucuns des gardes ne veut se lever pour aller voir. Je ne peux pas demander aux sentinelles d'abandonner leur poste pour ça je vais donc m'y coller. Je fis d'abord le tour de la tente, puis le chemin de ronde ainsi que le réfectoire et les tours, pas de trace. Elle n'a pas put aller se promener hors du camp, la vigie m'aurait averti, il ne me reste qu'à ratisser le camp. Après une demie-heure d'investigation, je la retrouve étendue contre une toile de tente en train de dormir profondément, ses bandes retirées et du sang sur le sol.

** Et bien, c'est Lorindol qui va être content, il est encore capable de se vexer parce qu'elle n'a pas gardé ses bande. Enfin, je ne peux pas la laisser là, même si elle manque d'une certaine discipline, je vais la ramener dans son lit, elle se débrouillera toute seule avec lui. En attendant j'espère qu'elle ne va pas remettre ça, je devrais m'assurer qu'elle ne sorte plus.**

La soulevant, je la porte jusqu'à son lit, elle goûtera aux douloureuses joies de dormir avec une armure, peut-être qu'elle se changera en prévision la prochaine fois qu'elle ira s'entraîner comme ça en pleine nuit, ça fera ça de moins à porter la prochaine fois. Je me retourne vers l'entrée de la tente, rabat la toile qui fait office de porte et place une rune magique devant l'entrée. Si quiconque pose le pied dessus je serais averti. Ce n'est pas que je ne lui fais pas confiance, mais si je pouvais évité de la retrouver au fond d'un gouffre ou étendue au milieu du camp ça m'arrangerais. Après quoi je me laissai tomber sur mon lit et réfléchis à mes plans une dernière fois avant de sombrer dans le sommeil.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 01:24

En me réveillant au petit matin, Lorindol me fixai avec un aire approbateur. Il me sermonna à propos de mes bandages pendant au moins dix minutes et partit rejoindre Eähndil qui, apparemment , avait passé la nuit sur son bureau.

**Dommage...**

Je m’apprêtait à sortir le rejoindre lorsque je fut repoussée par je ne sais quoi. A chaque fois que je m'approchais, une force me rejetait en arrière. Quelqu'un à placé un sort à l'entrée.

Ne comprenant pas pourquoi, j'essayai de me remémorer ce qui c'était passé hier soir.

**Mais oui, les armes puis la perte de force, il faut que j'aille prévenir Eähndil!**

Et comme une idiote je me dirigeai ver la porte d'une démarche assurée puis fus projetée en arrière.

Faisant les cents pat je cherchais une manière de briser le sort.

**peut-être qu'en envoyant un coup de hache dedans cela le briserai**

J'effectuait mon idée mais stoppa mon coup net, devant moi se tenait Eähndil, les sourcils froncés.

-...Hé hé .. heu... Bonjour...
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 20/06/14 01:39

-Et bien je vois que tu manques d'un peu de discipline, je suppose que c'est normal, après tout, je ne vaux pas mieux. Si tu te demandes ce que c'est que le truc qui t'empêche de sortir c'est une rune que j'ai posée, ne penses pas que je ne te surveille pas si je dors, ce camp est à moi. Maintenant ne sors pas, on va nous apporter le repas du matin, nous parlerons stratégie après quoi nous nous mettrons en route.

À peine ces mots prononcés, un cri retenti hors de la tente, suivi d'un chariot de nourriture sans conducteur. La rune est faible et se contente de repousser les être vivant, ainsi le cuisinier à été expulsé mais son chariot continua sa route. Enlevant la rune, je laissai Daria se mettre à l'aise dans le repas pendant que j'aillais fournir les explications nécessaire au malheureux devant la porte. Pas du tout convaincu, il reparti vers sa cuisine pour nourrir les hommes. Je retourne dans la tente.

-Voilà, maintenant il se demande pour quelles raisons j'ai mis une rune devant ma porte. Enfin, qu'importe, mangeons. Pour aujourd'hui mes hommes mèneront un raid contre les fratzes, des actes de guerrilla, je veux juste les tenir calme, pendant ce temps nous irons ensemble avec quelques hommes au château pour voir ce qu'il en reste et s'il y a des survivants. Comme les autres groupes ne répondent pas à mes appels pour le moment, considérons que nous soyons les seuls à pouvoir agir. Fini ton déjeuner, aujourd'hui il va y avoir du sport.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 01:50

Je profitait du fait que nous étions tous les deux tranquilles à manger pour lui expliquer les événements de la veille.

-Eähndil, c'est incroyable, j'arrive à imiter toutes les armes que je veux avec mon sang, en plus elles sont solides et pas trop lourdes, parfaitement adaptées pour moi. Après y a l’inconvénient consistant à drainer ma force quand je les utilises trops longtemps, mais je suis sûre que si je m’entraîne un peu chaque jours je pourrais maîtriser tout ça.

Il m'observait l'aire pas trop convaincu par ce que je venais de dire.

**Espérons qu'il ne vas pas m'interdire de m’entraîner.**


-Et au passage tu veux dire quoi par "sport"?
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Fiolsvinn » 20/06/14 15:36

Un puissant rugissement retentit au loin.
-Qu'est-ce que...
-LYNDER!!!
Lynder, le dragon de Tulric, se rapprochait à vitesse grand V du camp de fortune que nous avions établi avec quelques réfugiés au nord-ouest du lac Novia.
Quelques temps auparavant, j'avais été piqué par la curiosité et n'avais pu me retenir d'aller inspecter une fois de plus les abords du lac. J'avais demandé à Tulric, qui n'avait pas grand-chose à faire non plus, de m'accompagner, mais en arrivant vers le lac, nous avons entendu des cris en provenance de la forêt. Un groupe de personnes de races variées, toutes affaiblies par la faim et le manque de sommeil, avaient été encerclées par des loups géants. Tulric et moi sommes descendus de Lynder après lui avoir dit de retourner au château chercher de l'aide, mais très rapidement, un éclair de lumière fila entre les arbres, depuis le lac Novia apparemment, et nous fûmes coupés du monde par une singularité magique.
Nous n'avions aucune idée du temps qui a bien pu s'écouler depuis cet évènement. Nous avons aidé les réfugiés à établir un camp et à survivre tant bien que mal, jusqu'à ce que quelques heures plus tôt, l'espèce de bulle magique qui nous entourait se dissipe. Et voilà Lynder qui arrive à notre rescousse, tenant Nidhógg entre ses serres.
Une fois la séance câlin de Tulric et Lynder ainsi que ma méditation pour redonner des couleurs à Hermód achevées, nous nous mîmes en selle, laissant les réfugiés aux bon soins de soldats qui traversaient la forêt. En nous envolant, nous avons eu une sacrée surprise : plus de château. Plus de contact avec le commandant, plus grand-chose...

-C'est quoi ce point, là-bas? Ce ne serait pas un autre dragon? demanda Turlic.
En effet, c'était un dragon. Je réunis mes dernières forces et cherchai à établir un contact avec celui-ci. C'était le dragon d'Eänhndil! Et il y avait, semble-t-il, une autre personne avec lui. Je n'eus cependant pas la force de communiquer avec eux, et ils étaient loin, aussi.

-Tulric, tu peux demander à Lynder d'essayer de les rattraper?
-Oui, Lynder devrait en être capable, il est plus petit qu'Ancalagon et ils ont l'air de s'être battus avant. Oh, attend, il se sont posés!
Le soleil se couchait. Je décidai de faire une sieste, pour pouvoir créer une protection thermique autour de nous. Nidhógg, qui nous avait rejoints sur le dos de Lynder, vint se blottir contre moi, et je sombrai bien vite dans un profond sommeil. Tulric me réveilla quelques heures plus tard, au beau milieu de la nuit, pour que je mette en place la protection et que Lynder puisse voler vite sans que le froid ne nous tue. Le lendemain matin, alors que le soleil se levait, nous sommes arrivés en vue du camp qu'Eähndil avait dressé avec les maigres troupes qu'il lui restait. J'allais enfin avoir l'occasion de discuter avec lui, notamment de ma nouvelle source d'ahurissement...
-Eähndil, bon sang, mais que c'est-il passé? crié-je presque en brisant sans même le remarquer une rune, et passant à côté d'une jeune demoiselle qui mangeait avec lui.Et pourquoi ne peut-on plus contacter le commandant?
Fiolsvinn
Farden
 
Message(s) : 49
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:18

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 20/06/14 16:30

-Ah bah c'est le moment de venir! Combien de fois je vous ai appelé et aucune réponse! Je commençais à croire que vous aviez suivi le commandant!
/Tiens, un squatteur de tente supplémentaire!/
-T'as fini de faire la gueule pour deux morceaux de bande oui! Bon je vais faire court Fiolsvinn, le château à explosé et le commandant a essayé d'ouvrir un genre de portail protecteur mais ça l'a tué alors nous on s'est dirigé vers ici puisque les fratzes ont commencé à bouger et j'ai lancé deux raid contre eux, ça devrait les calmer un moment. Dans dix minutes une partie de mon groupe partira vers le nord pour les occuper un peu plus longtemps pendant que j'irai avec Daria ici présente et quelques hommes pour voir ce qu'il reste du château et s'il y a quelque chose ou quelqu'un à sauver. Tu peux venir avec nous ou aller te mettre sur la gueules avec ceux d'en face, c'est comme tu veux.

Finissant de manger, je sors de la tente et rassemble tout le monde pour donner les ordres et commencer les préparatifs. Une fois paré, j'appelle Ancalagon qui est tout frais de sa dernière promenade, quelques lambeaux de chair coincé entre ses dent témoignent qu'il a trouvé une bonne occupation. Faisant monter Daria sur son dos, je prends place sur la selle, empoigne les rennes et décolle sans plus attendre vers le château pendant que mes hommes se divisent en deux groupes, l'un descendant avec nous, l'autre préparant l'offensive.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 18:02

Pendant que nous mangions, un homme de Eähndil vint interrompre notre discutions. Eähndil lui expliqua ce qui c'était passé au château, il m'observa d'un regard interrogateur. Je lui rendit un air froid voulant dire "Dégage d'ici, je veut pas de toi!"

**Bien sûre, c'est ma manière à moi de communiquer avec les autres, quand il ne sagit pas de Eähndil.**

L'homme reparti, nous finîmes notre repas puis nous enjambèrent le dragon de notre chef de groupe pour voir ce qui reste du château.

Depuis que Eähndil m'avait emmené à Farden, j'avais appris à mettre mes capacités en valeur, ma vue me permis de voir les ruines en avance. Sauf que... sauf qu'il n'y avais pas de ruines!


-Eähndil! le château ... LE CHÂTEAU EST INTACTE!!!
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Fiolsvinn » 20/06/14 19:18

La jeune demoiselle du nom de Daria m'avait paru bien froide... Elle allait sûrement s'entendre avec Tulric. Je décidai de suivre Eähndil, puisque le destin du château m'intéressait, mais Tulric préférait rester sur le champ de bataille à tataner des Fratzes. Soit. Rattraper Ancalagon était hors de portée de Nidhógg, je lui dis donc d'attendre que je sois au château pour que je le fasse venir. Je traquai ensuite l'énergie d'Eähndil, qui avait pris Daria avec lui.
-Hermód, te sens-tu assez bien pour me téléporter auprès de lui?
/-Je pense que ça devrait pouvoir se faire./
J'allais enfin pouvoir m'entretenir avec Eähndil, et faire plus ample connaissance avec sa nouvelle disciple, qui s'était peut-être simplement levée du pied gauche...
Dans un nuage de lumière, Hemód nous rematérialisa sur le dos d'Ancalagon.

/-Hello la compagnie!/
-Eähndil... Le château, LE CHÂTEAU EST INTACT!
Le cri de Daria m'arracha à la réalité. Je l'avais vu,moi aussi... Peut-être étais-je fatigué. Peut-être que toute la population d'Hauméa avait été très fatiguée au même moment...
-Bien le bonjour, et je m'excuse pour mon irruption tout à l'heure, clamé-je après m'être raccroché la mâchoire, et je vais désormais me présenter (surtout pour Daria). Je me nomme Éric Vipunen, guerrier-mage Farden, mais tout le monde m'appelle Fiolsvinn. C'est Eähndil qui m'a emmené au château des Fardens. Et toi, qui est-tu, jeune fille?
Fiolsvinn
Farden
 
Message(s) : 49
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:18

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 20/06/14 19:30

-Daria...

**Que dire, que dire? je sais pas, si je dis n'importe quoi il va croire que je suis bizarre ais si je dis rien je vais être bizarre aussi... JE SAIS PAAAAAAAAAAAS**

Comme d'habitude, j'ai stressé, et pour ne rien laisser paraître, je lui ai de nouveau envoyé un regard des plus glaciales. j'avais l'habitude d'exécuter mes missions de formations seul, je n'ai jamais eu ce problème avant.

**Pourquoi faut qu'il vienne me parler, je suis sûre qu'il a pleins d'amis il en a pas besoin d'une de plus? Voila, je recommence.**


-Tss!

**Mince! Il va croire que ça lui est destiné! ... Ho et puis zut, je m'en fiche.**

et c'est ainsi que je termina cette discussion qui a du lui jeter un froid.

Nous nous concentrâmes sur la reparution du château.
**Je l'avais bien vu exploser, ce n'était pas normal... Un sort d'illusion a peut être été lancé pour nous faire croire que le château explosait et ainsi que le commandant ce sacrifie. Mais ils n'auraient pas pu prévoir que Nérègmare ce dévouerait à la mort? Tant pis je tente le tout pour le tout.


-Eähndil! Quelqu'un a peut-être lancé un sort au château pur faire croire qu'il a explosé?
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 21/06/14 00:12

-Je n'en sais rien, il doit bien exister des illusionnistes mais je n'en connais pas. Les scopulasses ont tous les pouvoirs eux, mais je ne vois pas bien à quoi ça leur servirai. On va descendre et on évaluera la situation en bas, si le château est intacte, la bibliothèque doit contenir quelques renseignements,. Cela dis je n'aime pas vraiment les livres, je laisserai cette tâche à Fiolsvinn. Mais on peut aussi imaginer que c'est l'oeuvre de Nérègmare, il a ouvert une porte, je ne sais pas ce que c'est mais ça doit être un genre de défense ultime pour le château alors c'est peut-être la raison de sa réapparition, ou c'est aussi une illusion et le commandant est responsable de tout ça e il est en train de siroter une bière dans l'une des coures du château. Quoiqu'il en soit, allons-y.

Descendant devant l'entrée du château, qui était grande ouverte. Descendant d'Ancalagon, je lui demande de surveiller les airs et à mes hommes de faire le tour du château et de relever quoi que ce soit d'étrange. Quant à moi, je rentre dans le château pour explorer l'intérieur. Le château semblait vide et beaucoup trop calme.

-Eh! Daria! Suis-moi, on va voir s'il y a quelque chose d'intéressant à l'intérieur.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 21/06/14 00:29

Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas rentrée au château, j'en avais oublié les gravures ornant les murs des couloirs et les sculptures disposées un peut partout dans des immenses salles.

Tout était intacte, rien n'avais changé, les meubles les livres et même la peinture et les tapisseries! C'était comme si rien ne s'était passé. Avec Eähndil, nous explorâmes toutes les pièces, chaque recoin, chaque petite saleté, rien ne nous échappai, et rien ne changeais d'autrefois. Même la tâche de confiture que j'avais fais sure une des tables d'un des salons était revenue.


-Mais que c'est-il passé ici, comment ça ce fait...?

**Maintenant que j'y pence, j'étais censée aller chercher mon dinajade lors de mon retour de ma dernière mission, peut- être que je peux aller à la tour pour aller le chercher, le générale sera peut-être là.**

-Eähndil, je vais aller voir à la tour si Nérègmare y est, je vais y aller seul pas besoin de m'accompagner.

Sur son accord je partis en direction des escaliers. Ces marches interminables, elle figurent comme un teste pour voir si l'on a les capacités à posséder un dinajade, il paraît que cela renforcerait les forces et les ressources mentales que nous avons.

**De toute façon, je veux mon dinajade, donc je le ferais!**

**Et c'est parti pour un bon quart d'heure de montée d'escaliers!**
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 21/06/14 00:46

-Très bien, tu peux y aller, ne tarde pas trop quand même. Et je te préviens, la magicienne est rarement dans sa tour, et elle ne répond pas souvent quand elle est là. Pour Nérèg je ne sais pas, je n'ai aucune idée du lieu où il se trouvait avant l'explosion.

Laissant Daria aller à la tour, je pars de mon côté voir les quartiers résidentiels. Là encore un vide inquiétant et un calme absolu régnait. Rien ni personne ne bougeait ou manifestait sa présence. Je me dirigeai rapidement dans mes locaux pour m'assurer que tout y est en place. Rien n'avait bougé. Les placards étaient fermé avec tout leur contenu bien en place à l'intérieur, le lit était fait, il y avait même la plante pour laquelle la domestique m'avait passé un savon parce que je voulais la jeter et remplacer la décoration par des cristaux et des peaux de bêtes comme nous en avons l'habitude dans nos demeures de pierres. Le soleil entrait dans la pièce par une petite fenêtre. Je n'aime pas la lumière, je n'en ai pas l'habitude, aussi, à défaut de boucher la fenêtre, j'y ai placé d'épais rideaux écarlates, obscurcissant suffisamment la pièce à mon goût. Je pris dans le buffet un morceau de viande séchée et la mastiquais en réfléchissant. Le château a fait semblant d'exploser mais je ne trouve personne dedans, tout est calme, trop normal.

#Daria, que penses-tu de la situation? Je commence à avoir mal à la tête.#
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 21/06/14 01:13

#pour le moment, Eähndil; je grimpe les escaliers de la tour, je te recontacte dans deux minutes le temps que j'arrive en haut.#

En réalité, j'étais déjà arrivée au sommet depuis longtemps, mais la réalité qui s'y trouvais était bien trop dure à assumer. Personne,... il n'y avais personne, ni la magicienne ni Nérègmare. Comme si toute formes de vie autres que végétales avaient disparues. Bon la magicienne avait fuit le château avec les autres mais le commandant,...

**si sa ce trouve il est vraiment mort, il n'est plus de ce monde,...**

Je fis plusieurs fois le tour de la pièce pour m'assurer qu'il n'y avais personne lorsque je perçut un très leger bruit provenant d'un des coins de la salle. Je me retournai et vit un petit être tremblotant. Aussitôt je compris ce que c'était, il était mon dinajade.


#-Salut, moi c'est Daria je suis en quelque sorte la personne qui va prendre soin de toi.#

/B...bonjour, je... je n'ai pas de nom, c'est toi qui doit m'en donner un./

#-Ha! Désolé je n'étais pas au courant, ça te vas si je t'appelle Nienor?#

/Ça sert a rien de demander, c'est toi qui décide, mai je trouve que ça me va bien, tu as de bon goûts./

-Heu... merci, je vais repartir voir Eähndil, je suppose que tu m'accompagnes?#

/Bien sûre, je suis ton dinajade maintenant, je ne vais plus te quitter, même si je ne sais pas qui est Eähndil./

#-C'est mon supérieur, je suis venue ici avec lui.#

Je profitais du voyage pour lui expliquer un peut ce qui se passait actuellement puis rejoignis le supérieur en question. Il avait l'aire d’ailleurs très étonné de me voir accompagnée de cette petite bête.
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 21/06/14 01:25

-Tiens tu es revenue, et accompagnée. Un dinajade! Ou plutôt une. Intéressant, tu as eu la chance de croiser ton oeuf comme ça, certain passe des jours pour trouver le leur. Il n'y a rien ici, allons explorer plus loin, et tu pourra me présenter ta nouvelle amie.

/Elle à l'air sympathique en tout cas./
*-N'en profite pas pour te rincer l'oeil toi, je sais que tu n'as pas vu de Dinajade depuis logtemps.*
/Rah ça va.Je plaisante!/

-Bon, il faut y aller, on a pas que ça à faire. Il faudrait au moins trouver quelqu'un, au minimum le corps du commandant, histoire de l'enterrer.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 21/06/14 01:53

Nous partîmes chercher le moindre résidut d'un corps pouvant appartenir au commandant, ayant abandonné tout espoires de le retrouver vivant. Je profitais du voyage pour observer mon dinajade, Nienor.

Elle avait une peau mat, des yeux entièrement noirs, d'une certaine manière elle faisait penser à un lutin mais ses petites ailes noirs taillées de façon angélique, derrière son dos, contrastaient avec les traits communs de cette race. Des longues oreilles passaient à travers son chapeau en pointe orné de dessin des plus étranges. Des cheveux longs et bruns claires retombaient en cascade sur ses épaules. Elle est plutôt jolie je trouve.

Une fois retournés ver l'endroit ou Nérègmare est mort nous commencèrent les recherchent lorsqu'au bout de quelques minutes, ma nouvelle amie m'interpella.


/Daria, j'ai trouvé quelque chose!/

Je m'approchai d'elle pour observer sa découverte, elle tenait entre ses petits doigts un anneaux orné de runes que je ne connaissais pas. Je m’apprêtait à le saisir lorsqu'elle retira ses mains.

/Attention, ca peut être dangereux!/

#-Ne t'inquiette pas, ce n'es qu'un anneau#

-Eähndil! On a trou...

Je ne put finir ma phrase car au moment ou je pris la bague entre mes doigts, je fus propulsée avec violence dans mon inconscient. Lorsque je me réveilla, le château était entrain de sombrer, je voyais tout cela de mes yeux! Lorsque je vit un homme juste devant entrain de réciter un incantation, je réalisa soudain où je me trouvais, c'était les derniers instants de Nérégmare!
Pièces jointes
anneaudesrunes.jpg
@l'anneau de Nérègare@
55170924.jpg
@Mon dinajade@
55170924.jpg (9.12 Kio) Consulté 83569 fois
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 21/06/14 02:24

Après les présentations, nous nous mîmes en route. Arrivé à destination, nous recherchâmes un quelconque indice qui pourrait nous aider. Farfouillant dans la pièce, Nienor trouva un mystérieux anneaux, couvert de runes semblables à celles utilisées par mon peuple mais qui ne signifie rien dans ma langue. Daria voulu la prendre mais une impulsion magique la projeta en l'air elle retomba, assommée, contre un mur, la bague gisant sur le sol au milieu de la pièce. Nienor s'affola et se mis à lui tourner autour. J'accouru pour essayer de comprendre ce qui venait de se passer.

**La bague est magique, mais je ne peux pas la prendre. Et Daria qui a fait un sacré vol plané et a traversé la pièce dans toute sa longueur. Elle est inconsciente maintenant.**
/Il faut faire quelque chose, on va pas rester là planté comme des navets à regarder cet anneau./
-Non tu as raison. je ne peux pas le prendre, mais si je ne le touche pas il n'y a pas de problème.

Faisant léviter l'anneau, je l'approchai de mes yeux,le contempla et l'observa avant de le faire tomber dans une bourse de cuir que je remis à sa place, attachée à ma ceinture.

-Et voilà, plus de problème. Bon allons voir Daria maintenant.

Elle gisait toujours inconsciente sur le sol. Une jolie bosse se formait sur l'arrière de sa tête, là où elle avait frappé le mur.

-Elle a l'air bien sonnée! Je crois que le mieux à faire est de la ramener dans mes quartiers, elle pourra y reprendre connaissance en paix.

La prenant dans mes bras, je revins sur mes pas et retournai dans les quartiers résidenciels. Arrivé à ma porte, Lorindol l'ouvrit et je rentrai dans la pièce. Je déposai Daria sur le lit et alla chercher de quoi faire disparaître sa bosse. Il me reste toujours de l'onguent qui soigne toute blessure. L'appliquant tant bien que mal au milieu de tous ces cheveux ( j'espère ne pas en avoir trop arraché, mais il me semble que sur le coup je n'ai pas été trop brutal ) je me questionnais sur cette bague. On ne peux pas la toucher, comment le commandant la portait-il? Allant chercher de l'eau, je la fit bouillir et y plongea quelques herbes. Laissant tiré, j'y plongeai un chiffon et lorsqu'il en fut imbibé, le déposa sur le front de Daria avant de laver l'onguent qui devait avoir fait effet maintenant. Il n'y avait plus trace de la bosse. Et les herbes contenues dans la linguette feront effet sous peu, elle ne devrait pas tarder à se réveiller. Ces années passées au front servent finalement à quelque chose, sans m'en rendre compte, j'avais acquis les connaissances pour prendre soin d'un blessé. Chose dont j'aurai été incapable de faire il y a peu. Finalement j'avais raison, toute guerre à du bon, il suffit de se rappeler des découvertes quand elle prend fin. Attendant le retour de notre chère amie qui maintenant n'avait plus l'air comateuse mais simplement endormie dans un profond sommeil, je ressorti, toujours en la faisant lévité, la bague de sa bourse et la déposa sur une table de chevet.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Re: Mort du Commandant

Messagepar Daria » 21/06/14 02:46

**Je connais le sort qu'il est entrain de lancer, c'est un invocation de bouclier un peu modifiée, je l'ai lue dans un livre au début de ma formation... Mais, il y a quelque chose de bizarre, comme si il prononçait deux sorts en même temps... Il a ses deux brats en l'aire et dans une de ses mains il y a ... LA BAGUE! IL LANCE UN SORT SUR LA BAGUE!**

Pendant que j'était perdue dans mes pensées, Nérègmare termina ses incantations, il se mis à genoux et entama une sorte de prière... non... ce n'était pas une prière,... c'était une prémonition, une prophétie!

-La bague détient la vérité, elle sera votre chemin jusqu'à votre prochain commandant! Seul l'être de la nuit pourra voire la vérité, ne croyez pas l'être de lumière il vous condamnera!

-C'est quoi ça? C'est qui l'être de la nuit, et celui de lumière, Nérègmare? Et je suis où là? Hé ho, Nérègmare répond moi!

Peine perdu, il ne m'entendais pas, plus je parlais et plus ma vision devenait floue, jusqu'au noir totale. Quand je me réveilla j'étais assise en face de Eähndile qui, pour la je ne sais pas combientième fois, me regardais avec un aire étonnamment surpris.
Avatar de l’utilisateur
Daria
Farden
 
Message(s) : 25
Inscrit(e) le : 28/05/14 14:26

Re: Mort du Commandant

Messagepar Eähndil » 21/06/14 03:04

Perdu dans mes pensée, je continuais de contempler la bague. Une voix s'élevait dans la pièce, au début un léger murmure, si faible que je ne le remarquai pas. Mais il prenait de la force et devint un cri fort et puissant. Ne comprenant pas d'où il venais, je balayai la pièce du regard et vis Daria se lever de la façon la moins naturelle qui soit : Les bras pendant, la tête penchée en arrière, son torse se leva en premier, puis, lentement, sa tête se redressa pour se poser sur ses épaules. Elle proférait là, assise sur le lit, des paroles intelligible sur un être de la nuit et une clef de vérité, ses yeux roulants dans leurs orbites, ne montrant bientôt plus que le blanc. Puis elle s'arrêta brusquement, se calma, et se tu. Ses yeux se fermèrent et quand elle les rouvrit, elle était à nouveau maître d'elle-même. Elle me fixa étonnée avec de grands yeux ronds. Je devais moi aussi faire une tête assez improbable, la voir se relever ainsi, tel un revenant, m'a assez surpris.

-Et bien ma petite, on fait des rêves éveillée?
/Elle est complètement folle!/
-Non, je dirai un peu déboussolée tout au plus.
/Mouais, je suis pas convaincu. T'as toujours le don de rencontrer des gens bizarres./
-La normalité n'a pas son pareil pour m'ennuyer, il est normal que je cherche de la fantaisie non? Bref dis-moi, ce qui vient de t'arriver est peu commun, mais la nuit tombe, étant donné que le château est vide je propose de rester ici et nous rejoindront les autres demain. mes hommes sont sans doute déjà rentré et je ne sais pas ce que fait Fiolsvinn, il doit être quelque part entrain de fomenter un nouveau sortilège fumeux. Il est temps de s'installer, j'ai bien envie de dormir mais ton histoire m'intéresse, parles-m'en autour d'un repas.

Je sorti de mon sac les rations que j'avais emportée avec moi ainsi qu'une certaine quantité de viande que je conservais dans ma chambre. Une technique magique à moi, je retire toute l'eau de la viande pour la conserver et une fois que je veux la manger, je réinjecte magiquement de l'eau dedans et la cuit dans mes mains. Une façon simple et efficace de conserver de la nourriture et qui prend peu de place tout en assurant de la viande fraîche peu importe où l'on se trouve. J'invite Daria à prendre une chaise et à s'asseoir à côté de moi autour de la petite table pour manger et discuter de ce qui venait de se passer.
Eh, n'empêche, j'ai trouvé vachement classe le coup de hache dans l'oeil qui fait sortir la cervelle par l'oreille! Hahahaha !
Avatar de l’utilisateur
Eähndil
Chef Farden
 
Message(s) : 139
Inscrit(e) le : 07/12/13 15:11

Suivant

Retour vers archives

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron